Eurovision 2019 : l’anglais, langue dominante et stratégique de l’Eurovision

Pour la 62e fois en soixante-quatre éditions, la France défendra ses couleurs en finale du concours Eurovision de la chanson, samedi 18 mai, à Tel-Aviv, en français (et en anglais). Une constante chez les Tricolores, qui ne chantent quasi exclusivement que dans leurs langues (français, corse, breton et créole antillais), mais c’est un choix que tous les pays ne font pas.

Cette année, 14 des 41 chansons présentées en demi-finales de l’Eurovision sont chantées dans la langue du pays qui la présente (15 si l’on inclut Malte, où l’anglais est l’une des deux langues officielles) – c’est deux de plus qu’en 2018. Les autres pays ne chantant pas dans leur langue font systématiquement le choix de l’anglais. Pourtant, cela n’a pas toujours été le cas.