Algérie : le président du Sénat, Abdelkader Bensalah, nommé président par intérim

Le président du Conseil de la nation, Abdelkader Bensalah, a été nommé mardi 9 avril président par intérim, pour quatre-vingt-dix jours, lors d’une réunion du Parlement algérien, selon la télévision nationale. « Je vais travailler à concrétiser les intérêts du peuple, a-t-il déclaré devant le Parlement. C’est une grande responsabilité que m’impose la Constitution. »

Cette nomination, qui arrive une semaine après la démission d’Abdelaziz Bouteflika, le 2 avril, sous la pression conjuguée de la rue et de l’armée, est conforme à ce que prévoit la Constitution. Elle va toutefois à l’encontre de ce que réclament les Algériens, qui continuent à manifester massivement pour réclamer le départ de l’ensemble du « système » Bouteflika, dont M. Bensalah est issu.