Etats-Unis : une hégémonie culturelle dans le cyberespace

L’hégémonie mondiale peut s’acquérir par la force, mais pour durer il lui faut l’hégémonie culturelle. Depuis Alexandre le Grand, Qin Shi Huangdi, Jules César, Haroun Al Rachid, les exemples ne manquent pas. Dans le domaine culturel les États-Unis sont aussi au premier rang, leur industrie de l’audiovisuel au sens large est un de leurs premiers secteurs exportateurs avec l’aéronautique, l’agroalimentaire et l’électronique-informatique. La diffusion mondiale des séries télévisées et des films issus des studios de Hollywood érige le modèle social américain en norme mondiale, ce qui confère aux États-Unis un soft power considérable, et par là même une influence sur l’évolution du monde.