Géopolitique d’une Syrie à reconstruire

Les feux de l’actualité se braquent volontiers sur les pays en guerre. Une fois la paix revenue, il faut songer à reconstruire. Un processus plus technique et moins médiatique, mais d’une importance capitale car il dessine les contours géopolitiques de demain. 

La guerre de Syrie a fait en sept ans 350.000 morts et causé le déplacement de 11 millions de personnes. Comment aujourd’hui rebâtir un pays en ruines, dans un contexte fortement internationalisé ?

Quel rôle entendent jouer les puissances émergentes ? Et l’Europe ? Et la France ?…

Universitaire, spécialiste de la Syrie, Frédéric Pichon est aussi un homme d’action qui accompagne des entreprises pour participer à ce gigantesque chantier de reconstruction estimée par la Banque mondiale à 300 milliards de dollars.