Election présidentielle au Brésil : la démocratie menacée

Ce n’est pas une alternative démocratique classique qui s’offre aux Brésiliens, le 28 octobre, avec le deuxième tour de l’élection présidentielle. C’est un choix politique et social fondamental entre le maintien de la démocratie, que le plus grand pays d’Amérique latine pratique depuis trois décennies, et le basculement dans un régime populiste dirigé par un candidat d’extrême droite.