[Édito] Le Maghreb dans tous ses éclats

Édito. Cette semaine, alors que la Tunisie s’enlise dans une énième crise politique (voir notre enquête sur Hafedh Caïd Essebsi, fils du chef de l’État et patron de Nidaa Tounes, dans JA n°2996) ; que le Maroc découvre avec étonnement les effets prolongés – bientôt deux mois et demi ! – de cette nouvelle forme de contestation sociale qu’est le boycott de trois marques nationales ; et que l’Algérie poursuit sa cure de sommeil en se demandant si un prince charmant daignera un jour la sortir de sa torpeur, petit tour d’horizon du Maghreb central.