Jour J pour l’accord sur le nucléaire iranien, après des mois de critiques de Donald Trump

Depuis des mois, le président des Etats-Unis dénonce l’accord sur le nucléaire iranien (Joint Comprehensive Plan of Action, ou JCPOA) conclu en juillet 2015 par l’administration américaine précédente avec l’Iran, mais aussi les trois pays européens historiquement à l’origine de la négociation (Allemagne, France, Royaume-Uni) et les deux autres membres permanents du Conseil de sécurité des Nations unies (Chine et Russie).

Donald Trump a détaillé ses arguments le 13 octobre dans un discours sur sa « stratégie iranienne » qui a coïncidé avec la première prise de distance concrète vis-à-vis de ce compromis historique. Répétés avec constance, ils plaident tous pour une sortie unilatérale des Etats-Unis de cet accord que le président pourrait annoncer mardi 8 mai.